Faire les vendanges

Categories Trop PopPosted on
dégustation de vin

La production de vins ne peut pas se passer sans les vendanges. D’un pays à un autre, les viticulteurs ont leur tradition même si au cours de ces dernières décennies, les vendanges se sont industrialisées. Actuellement, la Chine a largement dépassé la France en matière de surface utilisée dans la viticulture, quoiqu’il en soit, la France fait partie des tops 5 des grands consommateurs de vins au monde après l’Italie. Dans ce qui suit, nous allons découvrir les différents points en ce qui concerne les vendanges.

A quel moment les vendanges sont effectuées ?

En général, les mois d’août, septembre et octobre sont la saison idéale pour la récolte des raisins de la plupart des établissements vinicoles d’Europe et d’Amérique du Nord. L’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Amérique du Sud et l’Afrique du Sud, effectuent généralement leur récolte de février à avril.

Quelle est l’ordre des vendanges ?

Les raisins pour le vin mousseux sont récoltés en premier (chardonnay et pinot noir) pour réduire les niveaux de sucre. La plupart des raisins pour le vin blancs sont écrasés. Sur le plan viticole, les raisins à vin rouge sont généralement cueillis plus tard, car ils prennent un peu plus de temps pour atteindre leur maturation complète.

Quelles sont les options de vendanges

Les vendanges traditionnelles à la main et les vendanges mécaniques sont les deux voies qu’une entreprise vinicole peut emprunter pour extraire les raisins de la vigne et les préparer au broyage. La cueillette à la main permet une sélection plus précise et tend à mieux protéger le contenu du jus de raisin de l’oxydation causée par les peaux endommagées.
Les récolteuses mécaniques permettent un processus plus efficace, souvent rentable, et conviennent parfaitement aux grands vignobles situés sur une terre plane. Le type de récolte – cueillette à la main, vendangeuses mécaniques ou une combinaison des deux – est largement influencé par les objectifs ultimes de vinification du vigneron.

Quels sont les facteurs qui influencent les vendanges ?

La variété de raisin, le facteur de maturité et le facteur climatique ont une influence majeure sur le «moment» de la récolte d’une grappe de raisin. C’est principalement la teneur en tanins, en acide et en sucre du raisin qui détermine le degré de maturité du raisin et constitue un élément clé pour influer sur la finesse et la présence stratégique d’un vin.
La météo a un impact considérable sur la façon dont les raisins se comporteront dans une bouteille de vin au cours d’une année donnée. Pour commencer, le climat idéal pour la culture du raisin comprend un hiver frais et une bonne humidité. Cependant, lorsque le printemps arrive, une forte humidité est «déconseillée» et tout au long de l’été, l’objectif est d’obtenir des nuits fraîches avec des jours tempérés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *