Les cérémonies funéraires des stars, cool jusque dans la mort

Categories Trop PopPosted on Format Image

Si vous l’avez remarqué, les funérailles des stars sont toujours très grandioses, surtout s’il s’agit d’un artiste, d’un acteur ou d’un écrivain connu dans le monde entier. En effet, leurs obsèques ne ressemblent pas aux procédures habituelles et elles ont droit à des hommages nationaux, voire même internationaux lors de leur décès.
Parfois, elles ont également droit à un deuil national, à des discours d’honneur spéciaux, à une mise en bière unique ou à des minutes de silence qui marquent leur respect. Pour appuyer ces dires, découvrez dans cet article les cérémonies funéraires de quelques personnes de renom !

Les obsèques de Johny Hallyday

La première célébrité à la liste est Johny Hallyday. Son enterrement a justement été suivi de près par des millions et des millions de fans et il a eu droit à un hommage populaire à Paris. En fait, il nous a quittés le soir du 5 décembre 2017 à l’âge de 74 ans et l’annonce de son décès a créé une émotion nationale et internationale. Ses obsèques se déroulaient le 9 décembre 2017 et se démarquaient par une descente en musique par le cortège funéraire des Champs-Elysées devant des milliers de personnes.
Ensuite s’en suivi un éloge par le Président de la république sur le parvis de l’Eglise de la Madeleine, puis une grande cérémonie religieuse en présence de nombreuses personnalités politiques, chanteurs, acteurs et journalistes. Tout cela a été retransmis en direct par plusieurs chaînes d’information durant plusieurs heures et le Johny Hallyday n’a été inhumé que le surlendemain dans l’île antillaise de Saint-Barthélemy.

Les funérailles de Victor Hugo

La seconde star à soulever est Victor Hugo. Cet écrivain a également eu droit à des funérailles d’envergure nationale. Il est effectivement mort le 22 mai 1885 à l’âge de 83 ans et la Chambre des Députés approuvait l’organisation de funérailles nationales en son nom le 24 mai 1885.
Voilé de noir, son cercueil a été exposé une nuit sous l’Arc de triomphe de l’Etoile et le 1er juin 1885 se tenait une grande cérémonie illustrée par le tir de 21 salves de canon depuis l’hôtel des invalides et par les discours de 19 orateurs, dont des représentants de l’Etats et des collectivités publiques et des représentants des organisations artistiques et étrangères.
L’enterrement a été prévu dans le caveau familial au Cimetière du Père Lachaise mais avant cela, il y a eu une longue procession qui passait par l’Avenue des Champs-Elysées, la Place de la Concorde, le Boulevard Saint-Germain, le Boulevard Saint-Michel, rue Soufflot et enfin le Panthéon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *