Côté cuisine, vous êtes Maïté ou Paul Bocuse ?

Categories GourmandisesPosted on Format Image

Si vous êtes un grand passionné de cuisine, vous connaissez sûrement Maïté et Paul Bocuse. Maïté est la cuisinière iconique de la télévision française. C’est une personnalité bien connue des téléspectateurs pour ses émissions culinaires dans les années 80 et 90.
Paul Bocuse, quant à lui, est surnommé « chef du siècle » ou « pape de la cuisine ». C’est un héros de la gastronomie française très réputée pour sa cuisine de terroir qui puise ses racines dans la simplicité et la générosité.

Qui est Maïté ?

Marie-Thérèse Ordonez ou Maïté est née le 2 juin 1938 à Rion-des-Landes. Elle fait partie des gens qui ont démocratisé la cuisine et l’art culinaire à la télé. Et très vite, elle a su devenir la reine des fourneaux, un modèle pour de nombreux futurs cuisiniers.
En fait, Maïté a commencé sa carrière professionnelle en tant qu’annonceuse à la SNCF. Et en même temps, elle était la cuisinière de l’équipe de rugby de sa ville natale. Ce n’est qu’en 1983 qu’elle se met aux fourneaux dans sa cuisine équipée pour l’émission « La Cuisine des Mousquetaires » sur France 3 avec Micheline Banzet et elle y restait pendant 14 ans.
En 1988, Maïté ouvre son premier restaurant à Rion-des-Landes et en 1990, elle ouvre un restaurant gascon nommé « Chez Maïté ». Elle y servait une cuisine régionale, traditionnelle et généreuse puisqu’elle ne s’est jamais considérée comme une grande cheffe.

Quid de Paul Bocuse ?

De son côté, Paul Bocuse est né le 11 février 1926 à Collonges-au-Mont-d’or. Sa carrière débuta chez « La Mère Brazier » Puis, il rencontra le chef de la Pyramide à Vienne dénommé Ferand Point. C’est là qu’il a appris les crédos de la cuisine, dont : la simplicité et la maîtrise des modes de cuisson. Ensuite, il est allé à Paris chez Lucas Carton avec le chef Gaston Richard pour développer ses compétences culinaires.
En 1956, il rejoignit à nouveau Fernand Point comme Chef Garde-Manger. Puis, il retourna chez l’entreprise familiale à l’hôtel du Pont de Collonges. En 1958, l’Abbaye de Collonges a vu le jour pour accueillir des événements d’exception et en 1961, Bocuse remporte le titre de Meilleur Ouvrier de France.
En 1980, il s’associait à ses amis Roger Vergé et Gaston Lenôtre pour ouvrir le pavillon français « Chefs de France » et depuis, il est devenu un chef à l’international. En 1987, il créa le concours mondial de la cuisine dit « Bocuse d’Or » et en 1990, il ouvrit l’Institut Paul Bocuse, puis en 2004 la Fondation Paul Bocuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *